La manifestation pour la fermeture des delphinariums en Europe a attiré des centaines de personnes

Belgium's Atomium made an impressive backdrop for the demonstration. Photo: Sasha Abdolmajid

Bruxelles – Ce samedi 28 Juin s’est déroulée la deuxième Manifestation « Fermez les delphinariums en Europe » qui a eu lieu au pied de la saisissante structure qu’est l’Atomium, dans la capitale de la Belgique, le cœur de l’Union européenne.

Belgium's Atomium made an impressive backdrop for the demonstration. Photo: Sasha Abdolmajid

L’Atomium fut une impressionnante toile de fond pour la manifestation. Photo : Sasha Abdolmajid

L a manifestation a de nouveau été organisée par Annelies Mullens et Yvon Godefroid, avec l’aide expérimentée de l’organisation belge, Bite Back. Elle a attiré près de 400 personnes, soit presque le double de l’année dernière, et a été supervisée par Ric O’Barry, le célèbre et respecté défenseur des dauphins aux États-Unis.

O’Barry, qui parcourt le monde pour défendre les actions en faveur de la libération des dauphins, a déclaré qu’il était très heureux de soutenir à nouveau cet événement, et qu’il se sentait encouragé par le mouvement grandissant contre l’industrie de la captivité.

De nombreux manifestants ont parcouru de longues distances en venant d’autres pays européens pour faire passer le message – la France, l’Allemagne, la Hollande, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suisse, la Slovénie, la République tchèque et même la Russie ont tous été représentés. La chaleur et la gentillesse des personnes unies pour plaider la cause des dauphins ont créé une merveilleuse énergie positive.

Protestors stood in formation for over an hour in silent remembrance of Europe's captive dolphins, past and present. Photo: Sasha Abdolmajid

Les manifestants sont restés en formation silencieuse pendant plus d’une heure en mémoire des dauphins captifs d’Europe, du passé et du présent. Photo : Sasha Abdolmajid

Protestors from all over Europe gather to deliver the message, 'Close Europe's Dolphinaria'. Photo: Sasha Abdolmajid

Des manifestants de toute l’Europe se sont réunis pour délivrer le message « Fermez les delphinariums en Europe ». Photo : Sasha Abdolmajid

Les manifestants sont restés en silence en deux formations, pendant plus d’une heure, créant ainsi une scène impressionnante afin d’attirer le plus largement possible l’intérêt des médias. Le silence symbolisait une ‘veillée’ en mémoire de la souffrance de tous les dauphins captifs d’Europe, du passé et du présent, et une image de ces défenseurs formant le mot « FREE » (LIBRE) s’est répandue à travers les médias sociaux.

Image taken from the top of the Atomium; the formation of the word “FREE” symbolising the power of individuals working together as a Team. Photo: Mariana Bassani

Image prise depuis le sommet de l’Atomium ; la formation du mot « FREE » (LIBRE) symbolisant le pouvoir des individus qui travaillent ensemble en équipe. Photo : Mariana Bassani

Annelies Mullens a déclaré :

Ces photos parlent d’elles-mêmes: seuls, nous sommes petits, mais ensemble nous ferons la différence – Libérons les dauphins ! Chaque personne qui est venue à la manifestation aujourd’hui a contribué à rendre cela possible. Nous avons fait une grande et puissante déclaration à l’industrie des delphinariums. Le travail d’équipe de tant de pays contribuera à mettre fin à la captivité des dauphins. Merci.

Avec quelques 34 infrastructures de captivité réparties dans 14 pays européens, détenant environ 320 dauphins en tout, il est permis d’espérer que la manifestation de l’année prochaine soit plus grande encore et que la cruauté de la captivité des dauphins devienne plus largement connue du grand public. S’il vous plaît rejoignez la manifestation de l’année prochaine, et contribuez à la création du mot « FREEDOM » (LIBERTÉ) !

Pour en savoir plus sur ce qui se cache derrière la captivité, cliquez ici.

Traduction française par les Siren Sea Messengers

Comments are closed.